mardi 19 juin 2012

Le Cure-dent, parlons-en! (1)

Femme au Cure-dent


         
        Si vous arrivez en Afrique pour la première fois, ne soyez nullement étonnés de rencontrer dans la rue des personnes en train de mâcher des tiges aux proportions diverses que vous pourrez juger étranges. Ces bâtonnets abusivement appelés ‘‘cure-dent’’ car justement, ils ne font pas que curer les dents, sont essentiels à l’hygiène bucco-dentaire. Bien plus, ils possèdent de nombreuses autres vertus et certaines espèces ont même des propriétés aphrodisiaques...

Ce  qui justifie sûrement le fait qu’ils soient mâchonnés à longueur de journée par ces connaisseurs de ‘‘cure-dents’’ qui veulent visiblement toujours rester au top de la santé ! Décryptage d’une tige particulière.

Qu'est ce que le cure-dent?

Le cure-dent est une tige, racine ou rameau issu de différentes plantes africaines. En plus d’être la brosse à dent africaine par excellence, il joue à la fois  le rôle de dentifrice, bain de bouche, détartrant, antiseptique... Croyez-moi, certains africains n’ont jamais porté de brosse à dents à leur bouche, ni utilisé de pâte dentifrice de leur vie. Ils ne jurent que par leur cure-dent. Ils estiment que c’est un ‘‘produit’’ tout-en-un,  naturel et qui ne représente aucun danger à long terme pour les dents et la gencive. Ils vont jusqu'à dire que c'est ce qui explique le fait que les africains aient une belle dentition, et n'allez pas leur faire croire que ce n'est qu'un préjugé!

Le cure-dent est un bâtonnet qu’on mâche d’abord et une fois ramolli par l'action de la salive, il est utilisé pour se frotter les dents afin de les nettoyer et les blanchir. C’est pourquoi son appellation ‘‘cure-dent’’ est jugée d'abusive. Selon le professeur Joseph Keraho*, professeur de biologie végétale spécialiste de la flore médicinale et des pharmacopées traditionnelles africaines, l’appellation ‘‘frotte-dent’’ convient mieux. Il l’utilise d’ailleurs pour la première fois en 1969.  Mais puisqu’en réalité, les africains francophones ignorent ce que ‘‘frotte-dent’’ signifie et qu’ils se comprennent mieux quand ils parlent de ‘‘cure-dent’’, souffrez chers puristes de la langue française que nous nous en tenions à ce terme!


D’où est venu le cure dent ?

Selon les écrits, le bâton à mâcher est apparu chez les babyloniens dès 3500 ans avant J.C. Il a commencé comme un cure-dent qui a été utilisé ensuite par les Grecs et les Romains. La description qu’on en fait est qu’il n’est pas plus gros qu’un crayon, il est littéralement croqué sur une extrémité jusqu’à ce qu’il devienne comme un pinceau brut. Il est ensuite dit que ce bâton à mâcher a été utilisé plus tard par les chinois de l'actuelle Colombie-Britannique vers 1600 pour se nettoyer les dents. Par ailleurs, en médecine traditionnelle indienne on mâchait des bâtonnets de l’arbre neem (ou nim) jusqu’à ce qu’ils ressemblent un peu aux fibres d’une brosse à dents et on l’utilisait ensuite puis se pour brosser les dents. Dans le monde arabe, le siwak (ou miswak) cure-dent fabriqué à partir d’un rameau ou de la racine de l’arbre Arak (qui pousse en Arabie Saoudite) a été largement utilisé depuis l’âge d’or de l'islam pour ses propriétés antiseptiques. L’on mentionne aussi l’usage du cure-dent par les Egyptiens qui dit-on étaient très préoccupés par l’hygiène dentaire comme en témoigne le fait que beaucoup d’entre eux aient été enterrés avec petites branches d’arbre qu’ils ont utilisé pour se nettoyer les dents. Si l’on se tient à ces dates et à ce déni du peuple Africain noir dans l’histoire du cure-dent, cela voudrait-il dire que le cure-dent aurait été importé en Afrique noir par un peuple étranger et donc qu’il n’existait pas à l’origine sur le continent? Alors que l’on sait que le cure-dent est intrinsèque à l'hygiène bucco-dentaire des Noirs depuis les temps anciens et donc il serait invraisemblable qu’il constitue un apport étranger. Bref, la question étant posé, poursuivons notre exposé.  


Plantes utilisées comme cure-dent

Parce qu’il s’agit bien de la bouche, il est recommandé de ne pas choisir n’importe quelle plante. Cependant, il est très difficile de vous donner le nom de toutes les plantes utilisées comme cure- dent car d’une part, ces plantes sont en majorité reconnues que par les populations locales qui n’en connaissent le nom que dans leur dialecte. D’autre part, si nous décidons de nous rabattre sur les noms scientifiques de ces plantes, cela donnera lieu à des combinaisons latines compliquées en ‘‘us’’ qui en plus ne ramèneront à rien dans l’esprit. La preuve en exemple : Phyllantus floribundus**, Diasperus muellerianus***, Mallotus oppositofolius. Je vous avais bien avertis !  
Toutefois, ces quelques plantes mentionnées ci-dessous sont réputées produire un cure-dent de très bonne qualité ! Ce sont :
- Le Neem (les jeunes rameaux)
- Le Kolatier (les racines)
- L’Acacia (les tiges et racines)
- L’Arak, arbre originaire d’Arabie saoudite dont est extrait le siwak 

Le Siwak
- Le Noyer
- Le Manguier (les tiges)
- Le papayer (les racines)
- L’ébénier de l’Afrique de l’Ouest (les branches)
- Le tamarinier
- Le pêcher africain

Pour connaître les différentes vertus du cure-dent et découvrir le fameux bâton à mâcher aphrodisiaque, rendez-vous dans 15 jours :-) Mais en attendant, livrons-nous à un petit exercice de linguistique! 


Différentes appellations ethniques du cure-dent en Afrique 

Ethnie
Localité / Pays
Nom du Cure-dent
SENOUFO, MALINKE, LOBI
Nord, Nord ouest (CI)
Gbèssè
GOURO, OUAN
Centre, Centre ouest (CI)
Souhou
BAOULE, GODE
Centre (CI)
Idjè
ATTIE
Sud-est (CI)
Kpeu
MINAN
Togo
Alo
BAMBARA
Mali
Gèsè
WOLOF
Sénégal
Sothiou
SOUSSOU
Guinée
Gbèssè
SWAHILI
Afrique Orientale
Miswaki

Et vous, comment se dit cure-dent dans votre ethnie? 

                                                              A suivre...


Photo: Timbre et dents, datant de 1913

*Joseph Keraho (1909-1986), francais,  professeur de botanique, co-auteur de Plantes médicinales et toxiques de la Côte d'Ivoire-Haute-Volta, Paris, 1950 
**   Page 302 de la page
*** Page 303 de la page 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Marjolaine,

Sauriez-vous m'indiquer ,s'il vous plait, le nom scientifique du cure-dent togolais nommé "alo" ? Ou peut être une source à consulter?

Marjolaine a dit…

Salut anonyme! Je ne suis pas tres scientifique, tu sais :-) Mais je vais essayer de faire des recherches dessus et si j'ai une piste je te tiens informé. J'aimerais si c'est possible avoir ton adresse email pr te communiquer l'info des que possible. Bonne jrnée et merci pour ta visite sur l'Autre Afrique! :-)